à la Une

Bienvenue

Bonjour à tous,

Le hasard du net vous a mené sur notre blog et vous ne serez pas déçu !

C’est simple, ici, vous trouverez de tout, chez nos 4 rédacteurs, Niolée, Léame, Neirda et l’Airbag…

Bonne visite et à très bientôt !!!

Publicités

Réussissez votre semaine en dix étapes…

La rentrée est maintenant passée. Nous allons doucement réintégrer le ronron du quotidien, mais aussi son ennui et sa répétitivité. Pour y remédier, je vous propose 10 objectifs simples pour égayer votre semaine:

  • Faire du sport deux fois, pour vous maintenir en forme et vous dépasser: marche, foot, Zumba, vous pouvez aussi combiner avec le second objectif…
  • Courir 1 kilomètre (ça passe très vite! ) et découvrir ainsi les paysages de votre chez vous d’un autre angle, tout en développant vos poumons et vos jambes. 
  • Écrire 2 pages: journal intime, carnet de bord, nouvelle, comme vous voulez. 

    La bonté, c’est s’aimer soi-même

    Depuis toute petite, j’ai toujours été serviable et polie. Mais depuis quelques années, on me rabâche les même idioties, que je suis trop gentille.

    Qu’ils me disent ce genre de choses ne me dérangent pas, à la condition qu’une explication aille avec. Pourquoi suis-je trop gentille ? Et qu’elle est le problème à être gentille en abondance.

    Mais depuis, je me suis questionnée, me suis remise en question. La vidéo de La Carologie sur la question m’a également beaucoup aiguillé sur moi-même.

    Voyez-vous le mythe qui dit  « trop bonne, trop conne » n’est pas juste. Il ne veut rien dire. Rien dire si l’on est vraiment bonne.

    La plupart de nos actions sont quémandé par un besoin profond, inconscient de recevoir quelque chose en échange.

    Si l’on prend l’image que l’on donne une part de nous quand on est « gentil » mais que l’autre ne nous rends rien. Alors la personne va finir par être complètement vide. Ce n’est pas de la gentillesse que de se rendre dépendant à des complimentions pour reboucher les trous. Et ce n’est pas bon non plus pour la personne en face qui deviendra dépendante de votre aide.

    La bonne solution est d’être capable de se rendre compte que l’on peut se remplir sois-même de morceaux. Et lorsque l’on aidera l’autre personne, lui faire se rendre compte, qu’elle aussi n’a pas besoin de nous car si elle apprend à s’aimer, elle pourra se complaire.

    Ainsi aucune des deux personnes n’est dépendante de l’autre.

    La vrai gentillesse est de se plaire à soi, pour ensuite aider les autres.

    On ne peut pas en vouloir à quelqu’un qui est sincère, car cette sincérité vient de cette bonté.

    Donc non, on ne peut pas être trop gentil. Car trop gentil signifie trop sincère. Et lorsque l’on est sincère, on n’est pas trop conne.

    Si pour vous trop gentille signifie donner de soi sans possibilité de se faire remplir à nouveau alors oui. Car à vouloir donner et attendre en retour en vain, on finit par se détruire.

    Moins vous dépendrez des autres, plus vous serez admiré pour votre sincérité ou bonté alors que ceux qui dépendent des autres seront jugés et traité de bonne poire.

    À vous de choisir de quel côté vous souhaitez vous tourner. Moi j’ai décidé de me battre contre cette dépendance. Et aujourd’hui, je peux certifié que je ne m’en porte que bien mieux.

    Et n’oubliez pas, ne vous en voulez pas d’avoir trop donné, vous en rendre compte et le début vers le chemin de l’acceptation.

    Vous ne pouvez pas vous virer de votre vie, la seule chose que vous pouvez faire, c’est changer et accepter votre passé. Vous détester ou vous aimer.

    Aimez-vous, avant d’aimer les autres !

    Ainsi vous pourrez être gentil sans vous détruire.

    Alors, à la réflexion, étiez-vous gentils ? Ou sous l’influence du besoin d’une action en retour ?

    Le Bonheur

    Je ne savais pas, avant, comment la vie devait être vécu. Je ne savais pas ce que je devrais vivre, ce que je découvrirais. Ce à quoi je m’attendais le moins, c’était à me découvrir. À devoir m’apprendre, me connaître.

    Petite, innocente enfant que j’étais, je fus cruelle, égoïste, effrayé, stupide, sensible, susceptible, seule, naïve, blessé… Je fus une infinité de choses et je le suis toujours. Vous l’êtes également. La différence avec celle que j’étais c’est que j’ai évolué. Comprenez cela, avant d’être soit, il faut passer par des étapes difficiles.

    J’ai toujours été jalouse des personnes sûr d’elle. Qui semblait avoir une vie simple. Et j’ai décidé de le devenir. Forte et indépendante. Libérer de l’influence des autres. Devenir celle qui peut influencer par sa liberté.

    C’est pour cela, qu’après quelques années de réflexions, j’ai compris que ma quête serait d’être heureuse.

    Pour y parvenir, une règle principale, un principe qui me porte : Réaliser des projets, des buts, mes rêves (Toujours considérer un rêve comme un but à atteindre et non comme un imaginaire impossible).

    Au fur et à mesure du temps, j’écris ses buts sur une liste et les coches quand ils sont atteints. Ainsi je peux rester motiver.

    J’ai autre chose dont je dois vous parler dans cette partie. À n’importe quel âge que l’ont a, nous avons toujours quelque chose à apprendre.

    Si un sujet vous intéresse, lisez, informez-vous. Rien n’est plus congratulent de se rendre compte que l’on en connait plus. Souvenez-vous des nombreuses fois où vous êtes devenu jaloux face à des personnes intelligentes. Prenez-le pouvoir ! À votre tour de déverser vos acquis en société.

    Par exemple, savez-vous comment s’appelle l’extrémité d’un lacet ?

    Un aglet.

    Vous voilà lancé dans l’apprentissage quotidien.

    Je vous ai déjà donner deux de mes clés pour être heureuse.

    Maintenant si vous voulez continuer de lire ce que j’ai apprise au fil du temps, alors abonnez-vous pour ne rater aucune publications. Rien n’est plus simple que s’informer sur la façon de voir les choses des autres. Ce n’est pas prendre l’identité de quelqu’un d’autre, c’est s’en inspirer pour créer sa propre personnalité.

    Bonne lecture et bon apprentissage !

    Bonne vacances !

    Pour la plupart d’entre vous, les vacances ont commencé. Je vous souhaite donc d’excellente vacances. Puisque c’est les vacances, bien que l’on aime passer des heures à ne rien faire ou à s’amuser, il ne faut pas oublier tout ce temps dont vous disposez. Lors de mes vacances je me fixe des objectifs, des choses que je n’ai pas pris le temps de faire avant. Voici quelques éléments de ma liste.  Lire la suite de « Bonne vacances ! »

    Mon recueil de textes

    Un jour je suis née avec la particularité de m’intéresser à nombre de choses. Depuis que j’en ai pris conscience, j’essaye de réaliser mes rêves, mes projets. Il y a bientôt un an, je me remettais à écrire. Depuis ce jour, une idée m’était venue en tête, écrire un roman. Aujourd’hui je frôle mon projet ou plutôt j’accède à la première marche car j’ai publié un recueil de plus de 90 textes. Tous écris par mes soins. Lire la suite de « Mon recueil de textes »

    Scolarité

    Dans cette catégorie, vous retrouverez par exemple des Quizz de révision.

    Vous pouvez dès à présent effectuer le premier Quizz sur le blog, sous le titre « le brevet approche ! ». Il s’agit de questions portant sur l’année de troisième principalement.

    Niolée***